Trois mois en Angleterre : ce que j’ai mis dans ma trousse de toilette !

Est-ce que toi aussi tu as ce sentiment d’avoir peur de manquer de quelque chose quand tu pars en voyage ? D’oublier LE truc important dont l’absence va se faire ressentir ? C’est à peu près ce que je vivais à chaque fois que je devais boucler mes sacs avant de partir quelque part. Du coup, je me retrouvais avec des valises surchargées et, forcement, des trucs dont je ne me servais même pas !

Quand j’ai paqué mes bagages pour partir en Angleterre, j’ai fait en sorte de ne pas reproduire la même erreur qu’à mon habitude. Bon, on ne devient pas minimaliste en un claquement de doigt et évidemment que j’ai encore pris trop d’affaire avec moi ! D’autant plus que, pour de multiples raisons, j’ai fait le choix de prendre suffisamment de produits d’hygiène pour 3 mois. Je ne voulais pas perdre mon temps à chercher des produits clans et dépenser toute ma paye dans des cosmétiques. J’ai alors fait une trousse de toilette (en réalité y’en avait 3…) bien remplie pour ce séjour !

Tous les produits dont je vais te parler dans cet article ont des compositions saines. Ils ne sont pas tous zéro déchets ou vegan. Certains proviennent de grands laboratoires, ce qui me pose aujourd’hui problème et par conséquent je ne les rachèterai pas. Je t’ai aussi mis les liens vers les produits en question sauf pour un, dont la boutique en ligne est momentanément fermée.

Mes basiques multifonctions 

– Mon indispensable numéro 1, depuis plus d’un an maintenant, c’est l’huile de coco ! Je l’utilise comme démaquillant, comme masque capillaire, en soin du corps et même pour soigner mes aphtes. J’avais acheté le pot en magasin bio, au début de ma transition au naturel et c’est le même depuis. À ce moment-là je n’avais pas réellement conscience de l’impact de l’huile de coco sur la planète et le monde animal. Malgré les labels, sa production est un vrai désastre. Pour des raisons évidentes d’éthique, je vais réduire au maximum son utilisation et je pense que, une fois le pot terminé, je n’en rachèterai pas.

– J’ai acheté le beurre de Karité neutre des laboratoires Mességué, dans un magasin en cours de liquidation. Je l’utilisais essentiellement pour hydrater mes lèvres et nourrir ma peau. Je ne sais pas trop pour quelle raison, le beurre a très rapidement tourné et ne sent plus du tout le karité. Même si c’est une erreur de conservation de ma part (j’avais récolté un peu de beurre dans un petit pot de voyage pour le mettre dans mon sac à main et lui reste intact) je ne rachèterai aucun produit de cette marque. L’unique raison est que le modèle de production est trop gros et ne correspond plus à mon éthique de consommation.

– Quand on se penche sur l’aromathérapie, l’huile essentielle* d’arbre à thé s’impose comme un indispensable. Ses nombreuses propriétés antibactériennes, antifongiques, anti-inflammatoire la rendent vraiment polyvalente. Sujette aux angines, je l’utilise surtout en curatif quand je sens mes maux de gorge arriver, mais aussi, pour soigner mes aphtes. Je l’ai aussi utilisé plus récemment dans un masque nourrissant pour éradiquer mes pellicules, et je t’en parle juste ici !

Ce que j’ai emporté pour ma frimousse  

Ayant une peau très sensible et mixte, ma routine visage est très minimaliste. Généralement, si je ne me maquille pas, je ne mets sur ma peau que… de l’eau ! 

J’ai donc emporté avec moi :

– L’eau florale de Rose de Damas de la marque Shanti Spirit. Je l’ai acheté sur un marché de Noël cet hiver sous les conseils de la vendeuse du stand. Les hydrolats de fleurs sont bien plus doux pour la peau que l’eau du robinet. Leurs utilisations sont multiples mais j’aime utiliser l’eau florale de rose le matin pour réveiller mon visage. La fraicheur de l’eau de rose tonifie et ravive le peps de ma peau. Et je ne te parle même pas de l’odeur, rien de mieux pour éveiller ses sens dès le matin !

– Si l’envie de me maquiller me prend, j’applique avant toute chose le soin joli teint Pollen et Urucum de la marque Apicia**. Cette crème hydrate et pénètre bien la peau. J’ai vraiment apprécié la sensation qu’elle laisse, ce n’est pas gras, la peau reste douce et veloutée. S’il y a bien quelque chose que je dois notifier, c’est l’odeur de cette crème qui est juste à tomber par terre ! Je ne me suis pas plus que ça renseignée sur la marque ni les autres produits de la gamme donc affaire à suivre…

– Pour le maquillage, j’ai emporté le reste de mes produits conventionnels que j’ai complété avec la marque Charlotte Makeup dont je te donne mon avis dans cet article ! J’avais aussi un illuminateur Rayon de Soleil** de chez mat et un eyeliner cuivré** dwtn paris.

– Le soir, pour compléter mon démaquillage à l’huile de coco, j’utilisais la mousse nettoyante hivers « Pressé comme une orange épicée »** Zest’ivité de la marque GCosmetiques. Comme c’est une édition limitée et que nous ne sommes déjà plus en hiver, je te mets le lien de la version printemps dont la composition est identique à un ingrédient prêt ! La texture mousseuse et glissante me permettait de retirer les résidus d’huile et de maquillage sans effort. Même si j’étais séduite par les odeurs d’agrumes que j’adore, j’ai eu l’impression que ma peau s’asséchait un peu, force d’utilisation. Pourtant, rien ne laisse présager dans la composition un quelconque ingrédient irritant ou asséchant donc, je pars mener mon enquête pour savoir si c’est ma peau qui sur-réagit ou non !

Mon essentiel pour le soin du corps 

Tout comme mon visage, ma peau est assez sensible. Je limite donc les lavages au savon et les applications de produits au strict nécessaire.

– Au début de l’hiver j’ai fait la jolie découverte de la Savonnerie aux Éclats à Albi. J’ai emporté avec moi le savon solide Au petit bonheur. J’ai été conquise par mon premier achat et c’est pour ça que je me suis précipitée racheter un autre savon avant de partir. Ce dernier à la douce odeur de lavande était ma douceur quotidienne. En plus de laisser la peau douce et hydratée, le cube de 100g m’a duré les 3 mois de mon séjour.

– Voici maintenant mon coup de coeur de l’hiver, j’ai nommé le déodorant Velvet de chez Pachamamaï **! Ce petit galet à la composition minimaliste est une belle découverte. Formulé sans bicarbonate pour les personnes qui y sont sensibles, sa texture fondante permet une application douce et fluide. Il contient de l’argile verte et du zinc aux propriétés absorbantes pour limiter les odeurs de transpiration, de l’huile de coco pour purifier et hydrater. Enfin l’huile essentielle de petit grain bigaradier laisse une odeur de feuille assez fraiche que j’adore ! 

Une routine capillaire pour mes bouclettes exigeantes

– J’ai évidemment apporté de l’huile d’argan et de l’huile de ricin pour mes rituels bains d’huile. Je t’ai d’ailleurs détaillé ma recette de masque nourrissant anti-pellicule dans cet article.

– Du côté du lavage, je me suis tourné vers le shampoing solide pour cheveux normaux Secrets de Provence** et je dois t’avouer qu’il m’a sauvé la vie. Il m’a permis de scinder la routine Les Secrets de Loly, beaucoup trop riche pour mes cheveux. Il contient des tensioactifs (moyennement) doux qui sont relativement efficaces pour rincer un bain d’huile. En revanche, sa composition n’est pas extraordinaire : c’est 90% de tensioactifs et les ingrédients bénéfiques, tels que le beurre de Karité et l’argile jaune, sont dosés en petite quantité. Aucun miracle sur les cheveux, bon après, la fonction du shampoing est de laver, donc voilà, il lave, mission accomplie !

– J’avais pris soin d’emporter avec moi la fameuse routine complète Les Secrets de Loly : Shampoing Sunshine Clean, après-shampoing Pink Paradise, leave-in Kurl Nectar et gelée capillaire Boost Curl. Comme je l’ai déjà expliqué, je n’ai pas pu utiliser toute la routine en même temps car les produits sont trop riches. J’ai dû la scinder en deux et alterner l’utilisation des produits. Donc tu l’a compris, j’alternais 2 routines avec ces produits ! 

Routine 1 : masque nourrissant/shampoing solide/après-shampoing/leave-in/gelée (tu peux retrouver la routine 1 en vidéo juste ici).

Routine 2 : shampoing sunshine clean/masque hydratant à la compote/leave-in/gelée.

Le reste que je n’ai pas su classer !

– Pour mon hygiène dentaire, j’ai utilisé le dentifrice en poudre de siwak Comme Avant. Là aussi, excellente découverte de cette marque Made In Marseille ! Le dentifrice est à base d’argile et de poudre de siwak (racine de l’arbuste Salvadora persica utilisée comme brosse à dents dans certains pays d’Asie et du Moyen-Orient). Pour une haleine fraiche, il contient des cristaux de menthe. Il en existe aussi une version sans, pour les personnes qui y sont sensibles. Les premières utilisations sont un peu étranges après un dentifrice traditionnel mais, ce n’est qu’une question d’habitude. Le pot de 45 grammes est rechargeable (on aime le zéro déchet !) et dure entre 3 et 6 mois suivant l’utilisation. Perso, je l’utilise depuis 5 mois à raison de 2 à 3 utilisations par jour et… il est tout simplement interminable !

Du côté des petits plus, je me suis contentée :

– d’un pot d’argile verte humidifiée. Je n’ai ni la référence, ni la composition de ce pot pour la simple raison qu’il m’a été ramené d’Algérie et que je ne sais pas lire l’Arabe (l’info n’est pas utile, excuse-moi). Tu n’auras pas de mal à en trouver, cependant, pour qu’elle ne perde pas de son efficacité dans le temps, il vaut mieux l’acheter en poudre et la diluer soi-même. L’argile verte a de nombreuses vertus. Elle est idéale pour les peaux grasses et je l’utilise en masque purifiant pour mon visage. Elle s’applique en couche épaisse et se rince avant de sécher sur le visage !

– j’ai aussi pris un flacon d’huile de lin des laboratoires Mességué pour prendre soin de mes petits pieds secs et de mes ongles d’orteils. Ce n’est pas parce que des pieds c’est pas glam’ que ça ne mérite pas des soins !

– un flacon d’huile essentielle* de menthe poivrée pour mes migraines.

Cette liste de cosmétiques est évidemment non exhaustive et ne convient pas à tout type de voyage. Si je me suis permise de prendre autant de produits c’est parce que je savais que j’aurais le temps de les utiliser et l’espace pour les stocker. Tu peux t’inspirer de ces produits pour te constituer ta propre trousse de toilette et les adapter à tes routines beautés.

Et surtout, n’oublis pas que le plus important est de bien connaitre son corps et ses besoins pour prendre soin de lui, comme il se doit !

_______

* Attention : les huiles essentielles sont des produits très concentrés. Naturel ne veut pas dire « sans danger », avant d’utiliser des huiles essentielles, il est important de se renseigner et de tester la réaction de son corps aux molécules. 

** Les produits marqués par deux astérisques m’ont été offert dans un coffret biotifullbox.